Bienvenue sur Re.Source, les travaux #zérodéchet !

Pour un Noël Zéro Déchet

pour un noël zéro déchet rs

Noël approche à grands pas. Chez Re.Source, on adore les fêtes de fin d’année, synonyme de retrouvailles, de régalades et de festoyades ! Malheureusement, ces fêtes riment aussi avec indigestion, gaspillage et surconsommation. Et pour preuve, au moment des fêtes de Noël, le volume de déchets collectés en France est de 20 % supérieur au reste de l’année. De quoi faire vomir toutes les poubelles environnantes… et nous encourager à se tourner vers un Noël zéro déchet !

Pas de panique donc. Si vous vous sentez l’âme d’une fourmi, voici quelques astuces qui vous éviterons cet écueil, que dis-je, cette benne.

Le cadeau de noël zéro déchet

Rien de plus simple quand on a pas d’idées de quoi offrir à ses proches que de se rendre à la brocante, à la ressourcerie locale ou sur le bon coin et se laisser porter par les objets/jouets/etc. qui n’attendent plus qu’une chose : vous ! pour se lancer à corps perdu dans une seconde vie. Attention cependant à ne pas tomber dans le piège de la multitude de cadeaux (bah oui ils sont moins cher, achetons en 12). Le premier à vous en remercier sera votre portefeuille évidemment !

Autre alternative tout aussi chouette : offrir une expérience à vivre en famille, à plusieurs ou en solo. Rien de tel pour réduire le bilan carbone et pour se rapprocher que de partager des moments ensemble. Soyez créatif ! Tout est bon pour cette partie : spectacle, restaurant, cours de poterie, de guitare, initiation au parapente, massage, etc. Et vous en profiterez toute l’année.

L’emballage zéro déchet

Si vous souhaitez rester sur du papier pour emballer vos cadeaux, faites en sorte d’utiliser des papiers de récup’, type journaux, dessins de vos enfants, anciennes revues, etc. Ainsi, l’emballage sera tout aussi intéressant que le cadeau à découvrir.

cadeau noel zéro déchet
crédit photographique @lalibre.be

Il existe aussi (j’ai découvert ça récemment) le Furoshiki, qui est l’art japonais de l’emballage tissu. L’avantage, c’est bien sur que ce tissu, vous ne le jetterez pas juste après avoir ouvert le cadeau. Il deviendra foulard, mouchoir ou serviette selon sa taille et sa composition.

furoshiki pliage tissu cadeau
Proposition d’emballages tissus @mescoursesenvrac.com

Enfin, si vraiment vous êtes un ayatollah du zéro déchet, vous pouvez utiliser pour réaliser ces emballages tissus des chutes de tissus ou des coupons issus des ressourceries là encore. La boucle est bouclée.

L’esprit de Noël ZD

Grosse épine dans le pied que le sujet du sapin. Sachant que plus de 99 % des sapins vendus en France sont cultivés aux produits phytosanitaires et que 20 % proviennent du Danemark, voilà qui n’est pas une mince affaire.

Première alternative toute simple : être sure de la provenance du sapin que vous allez acquérir. Certaines filières locales se développent et elles sont bien souvent plus respectueuse de l’environnement. A minima, cet achat limitera son transport.

Deuxième alternative : Réalisez votre sapin vous même avec des chutes de bois, des branches, des morceaux de tissus, en décorant votre plante verte, etc. Je crois, pour l’avoir testé, que la guirlande joue beaucoup dans l’effet « ambiance de noël ». Plus que le sapin à vrai dire. Là encore, votre compte en banque applaudit des deux mains.

sapin noël zéro déchet 1
crédit photographique @wedemain.fr
sapin noël zéro déchet 2

Attention au piège du sapin en plastique ! Il est vrai que nous aurions tendance à imaginer que puisque nous nous en resservons d’année en année, il est plus écologique. Mais en réalité, pour absorber l’impact carbone de son usinage et de son transport (ils viennent d’Asie, rappelons le), il vous faudra le conserver au minimum 20 ans. Une broutille en somme. Bannissez donc cette idée.

Et le repas zéro déchet ?!

Pour le éviter le gaspillage alimentaire, il suffit de faire comme d’habitude c’est-à-dire anticiper son menu et rester modéré dans les quantités. De toutes façons, le bouton de votre pantalon ne tiendra pas le choc sinon, et votre estomac agitera le drapeau blanc à la fin du hors d’oeuvre, comme tous les ans. Evidemment, il ne s’agit pas là de se priver mais plutôt de se modérer, de rester bio et local. Ça n’en sera pas moins bon !

Si vous avez l’âme aventureuse, vous pouvez également tenter le menu de fête sans viande, un pas de plus vers une consommation raisonnée. L’entrée végét’ fonctionne aussi.

Fêter Noël sous la bannière du zéro déchet demande une certaine réorganisation, mais le changement ne se fait pas en un jour. Pas besoin de se mettre la rate au court bouillon, l’idée reste de se faire plaisir et d’expérimenter de nouvelles idées afin de modifier ses habitudes petit à petit.

Joyeux Noël zéro déchet à tous !

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

LOI ECONOMIE CURCILAIRE RESOURCE
Loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire  

Un nouvel espoir ? Si le retard de la France en matière d’environnement en général et...

low_tech_tour_resource
Le low-tech tour

Parmi tous les termes qui accompagnent la prise de conscience de l’urgence écologique, il...